Gestion de Fortune

23022017

Retour Vous êtes ici : Accueil Assurance vie Rubriques Gérer son épargne : l’exception culturelle française

Gérer son épargne : l’exception culturelle française

Une étude d'ING Direct dissèque les comportements des ménages européens en matière d'épargne. Les Français cultivent leurs différences.

On s'en doutait. Mais une étude européenne d’ING Direct le confirme : les Français n’apprécient pas de s’occuper de leurs finances ! Ils sont même 76% à le dire. Contrairement à certains de leurs voisins européens comme les Allemands qui, majoritairement, ne le ressentent pas comme une contrainte (51%).

Pourtant, les Français, parmi les plus pessimistes des Européens, considèrent à 81 % que les jeunes ont un futur financier plus incertain que leurs ainés au même âge. Comparativement, seuls 67% des Allemands partagent cette opinion.

En revanche, ils rejoignent les autres Européens sur le fait de penser que les jeunes sont amenés à prendre plus de décisions financières que leurs ainés au même âge (66% des Français, 63% des Allemands et 60% des Britanniques). Conséquence : 76% des Français estiment qu’il est plus important pour les jeunes générations d’apprendre à gérer leur argent que cela ne l’était pour leurs ainés (69% pour les Allemands). « La multiplicité et la complexité perçues des moyens des outils d’épargne peuvent renforcer ce sentiment d’apprentissage nécessaire », commente ING Direct.

Du coup, les Européens et en particulier les Français souhaitent être conseillés pour gérer leur épargne : un tiers des Français souhaite que leur banque les aide à prendre des décisions financières. Pour cela, ils considèrent que les meilleurs moyens sont de faire appel à un conseiller financier (31%) avec lequel il faut en discuter régulièrement, à un coaching régulier (31%) et de disposer d’un outil pour suivre leur budget de manière détaillée (30%).